Mieli d'Italia

  • Aumenta dimensione caratteri
  • Dimensione caratteri predefinita
  • Diminuisci dimensione caratteri
HOME En - Fr - Es - De Français Slovénie: de nouveaux massacres de ruches. Le gouvernement interdit les pesticides killer d'abeilles

Slovénie: de nouveaux massacres de ruches. Le gouvernement interdit les pesticides killer d'abeilles

email Stampa PDF
30 Mai 2011 spagnola_18x12 italiana_18x12

slovenia_b

Suite à la dépopulation massive des ruches dans la région nord-est de Pomurje, le ministre de l'Agriculture slovène Gregor Zidan a décrété l'interdiction de l'utilisation du Cruiser (matière active thiamethoxam), et du Poncho, (matière active clothianidine), pesticides neurotoxiques employées dans l'enrobage des semences du maïs (Journal officiel de la RS, n ° 31/2011). Le gouvernement a aussi interdit l'utilisation des neurotoxiques pour le traitement du colza, pour éviter l'impact des possibles synergies avec d'autres pesticides.

 

foto di alveari con api morte fuori

Les apiculteurs de Pomurje , région avec une forte traditions agricole, ont constaté encore une fois les effets dramatiques de l'utilisation des enrobages du maïs. En plus de 2.500 ruches, appartenant à 45 apiculteurs, ont été observées des dommages vraiment tragiques au cours du printemps 2011, en concomitance avec la semence du maïs. Dans les analyses faits sur les échantillons d'abeilles mortes, ont été trouvés des résidus des molécules killer d'abeilles.

Il a été créée une équipe de travaille avec des techniciens compétents slovènes et hongroises pour l'échantillonnage et la mise en commun des résultats des l'analyses sur les abeilles mortes, concernant le dépeuplement des ruches dans la zone frontalière à proximité de Kobilje.

Déjà en 2008, après une massacre d'abeilles similaire à l'actuel, le gouvernement slovène avait proscrit les enrobages, puis, la société avait assuré qu'il s’agissait d'une émission «accidentelle» de la part des multinationales de la chimie et donc, l'interdiction fut levée par le précédent Ministre de l'Agricoltura. Milan Pogacnik.

Joze Ilersic, chef du Service de la protection phytosanitaire, a déclaré que un tiers des semences de maïs avaient été traités avec des insecticides.

Traduction de Maria Jose Pastor Rodriguez